Prépa Auxiliaire Puéricultrice

Prépa Concours Auxiliaire Puéricultrice

L’auxiliaire de puériculture réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Son rôle s’inscrit dans une approche globale et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil des enfants et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques ou en situation de risque d’exclusion.

L’auxiliaire travaille le plus souvent dans une équipe pluri-professionnelle et dans des structures sanitaires ou sociales, en collaboration et sous la responsabilité de l’infirmier ou de la puéricultrice.

Avoir le goût du contact et le sens de l’écoute figurent parmi les qualités nécessaires au métier d’auxiliaire de puériculture. Celui-ci doit également savoir travailler et s’organiser au sein d’une équipe pluri-professionnelle. Il participe à la surveillance des enfants et sait discerner le caractère urgent d’une situation de soins pour alerter les personnels soignants.

Participant à l’accompagnement des parents dans leur rôle éducatif, il établit une communication adaptée à l’enfant et son entourage. La maîtrise des protocoles d’entretien des locaux et du matériel est également nécessaire.

L’auxiliaire de puériculture a la possibilité de changer de fonction et de travailler auprès des adultes en passant le diplôme d’aide-soignant, chargé de l’hygiène, du confort et de l’alimentation des patients adultes. Des passerelles sont également possibles vers le métier d’aide médico-psychologique et éventuellement d’éducateur de jeunes enfants.

Après 3 années d’exercice il peut également se présenter aux épreuves de sélection pour l’entrée dans un institut de formation en soins infirmiers.

Source : Fiche métier « Auxiliaire de puériculture », www.sante.gouv.fr

8 mois de Préparation individualisée. Enseignements hebdomadaires (cours théoriques rassemblés sur 2 à 3 jours)

La profession d’auxiliaire puéricultrice offre à ce jour de nombreux emplois dans des secteurs d’activité multiples et variés. Notre mission vous accompagner et pérenniser votre réussite…

Pour les candidats dispensés* de l’épreuve écrite :

  • 3 h d’aptitude numérique et mathématiques
  • 2 h d’aptitude logique, organisation et concentration
  • 1 h d’atelier méthodologie appliquée aux tests psychotechniques
  • 1 h à 2 h d’atelier d’accompagnement pédagogique individualisé mensuel en fonction des besoins (recherche de stage, participation à des actions de bénévolat, atelier de révisions encadrées, suivi de scolarité, inscription aux concours)
  • 2 h de concours blancs hebdomadaires

Pour les candidats ayant des épreuves écrites d’admissibilité :

  • 2 h de culture sanitaire et sociale et biologie (suivi actualité, cours, exposés, ateliers méthodologiques appliqués aux techniques rédactionnelles des épreuves types d’admission)
  • 2 h de culture sanitaire et de techniques rédactionnelles (cours, ateliers méthodologiques appliqués aux techniques rédactionnelles des épreuves types d’admissibilité)
  • 3 h d’aptitude numérique
  • 2 h d’aptitude logique
  • 1 h d’atelier méthodologie appliquée aux tests psychotechniques
  • 4 h de concours blancs hebdomadaires

*Sont dispensés des épreuves écrites d’admission de culture générale et de biologie :

  • les candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire des certifications professionnelles, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’État d’infirmier et n’ayant pas été admis en 2ème année

Une formation préparationnaire méthodique et personnalisée

Afin de préparer de manière optimale à leurs concours, les étudiants composent chaque semaine sur un concours blancs, puis sur un second si nécessaire dans la deuxième partie de l’année lorsqu’ils sont en période de révisions intensives. Les étudiants sont classés. Ce classement hebdomadaire leur permet de visualiser très précisément leur niveau au regard des autres candidats et d’évaluer leur progression. Ce classement est affiché dans l’établissement et leurs notes obtenues aux concours blancs sont envoyées sur leur boîte mail. Des bulletins de notes sont envoyés à la fin de chaque semestre.

A l’issue de chaque Concours Blanc, nos équipes enseignantes et pédagogiques se réunissent et échangent leurs avis sur le progrès de chaque étudiant :

  • afin d’apporter à chacun une méthode de travail et de révisions efficaces  et lorsque le niveau des étudiants n’est pas uniforme des groupes de soutien sont mise en place
  • de définir avec lui-même le meilleur plan de bataille quant aux choix des concours à passer

IFCI s’engage donc à fournir les véritables clés de la réussite à chacun de ses élèves, grâce à un suivi pédagogique individualisé, des enseignants disponibles, dévoués et capables d’apporter des savoirs précis et appropriés à chaque concours et surtout l’assurance et la confiance en soi nécessaire à la réussite des concours d’auxiliaire puéricultrice.

IFCI vous propose également en complément un accès à notre plateforme informatique : Travaux dirigés effectués en classe, sujets et corrigés des concours blancs, exercices d’entraînements auto correctifs, libre accès à une centaine de sujets de Culture sanitaire et sociales, grands thèmes d’actualités, ressources et conseils.

Nos enseignants, ainsi que la direction sont disponibles toute l’année pour recevoir et répondre si besoin aux interrogations des étudiants et de leurs parents.

La réussite aux concours n’est ni un hasard ni une chance. Une réelle motivation et IFCI saura vous préparer au succès.

Stages intensif de préparation aux oraux : 10 h de formation en individuel = 10 Oraux blancs + ateliers et cours de préparation

  • Stage (cours de préparation à l’entretien oral, ateliers, coaching, tutorat personnalisé…)
    • Mise en situation réelle et concrète: des oraux blancs individualisés pour vous préparer aux éventuelles questions du jury. Développer et mettre en valeur ses capacités d’expression. Apprendre à canaliser et gérer son stress avec un accompagnement sur mesure pour assurer votre succès.
  • Atelier méthodologie appliquée à l’exposé sur un thème de culture sanitaire et sociale : Vous donner tous les outils pédagogiques afin que vous puissiez affronter tous les types de formes de sujets envisageables.
  • Coaching et tutorat d’accompagnement : apprendre à devenir confiant, serein et efficace pour viser l’excellence.
    • Travailler votre présentation personnelle
    • Encadrer votre projet professionnel : possibilité d’effectuer des stages de découverte professionnelle dans un établissement de soins (crèches, hôpitaux,…)
  • Promouvoir vos motivations : mettre en avant vos qualités en adéquation avec la profession d’auxiliaire puéricultrice et les attentes du jury. IFCI propose à chaque candidat aux concours d’auxiliaire puéricultrice la possibilité d’effectuer un ou plusieurs stages de découverte professionnelle. Ces stages ont un double objectif : d’une part faire en sorte que les étudiants aient un contact avec la réalité professionnelle du métier auquel ils prétendent, d’autre part ils sont fortement conseillés à tout candidat qui prépare sérieusement les concours. En effet, la partie orale des concours (l’admission) nécessite d’avoir une connaissance du milieu professionnel et de pouvoir s’exprimer sur des situations professionnelles rencontrées fréquemment chez les praticiens et les soignants. Ces stages sont ensuite travaillés, exploités et mise en valeur  lors des stages intensifs d’entretien oral qui préparent justement les candidats aux oraux de leurs concours.

Tarifs :

Pour les candidats titulaires du baccalauréat ou équivalents dispensés* de l’épreuve écrite :
1 198 € pour l’année (8 x 149,75 €) + 95 € de frais d’inscription

Pour les candidats non-titulaires du baccalauréat ou équivalents ayant des épreuves écrites d’admissibilité :
1 448 € pour l’année (8 x 181€) + 95 € de frais d’inscription

* Financement possible auprès des organismes (Pôle Emploi, missions locales, FONGECIF…), IFCI est un institut de formation référencé par Pôle Emploi

Quel âge doit-on avoir pour s’inscrire ?

Avoir 17 ans au moins à la date d’entrée en formation.

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve écrite d’admissibilité.

 

 

Les épreuves écrites d’admissibilité se décomposent comme suit :

  1. Une épreuve de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social, d’une durée de 2h, accompagnée d’une série de questions à réponse courte portant sur des notions élémentaires de biologie et de mathématiques.
  2. Une épreuve d’une durée d’1h30 : Tests d’Aptitudes ayant pour objet d’évaluer les aptitudes suivantes : l’attention, le raisonnement logique et l’organisation. Elle est notée sur 20 points.

Les candidats ayant présenté les 2 épreuves écrites doivent pour être déclarés admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à chacune d’entre elles.

Les candidats dispensés de l’épreuve de culture générale doivent, pour être admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 aux tests d’aptitudes.

Sont dispensés de l’épreuve écrite de culture générale :

  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire des certifications professionnelles, délivré dans le système de formation initiale ou continue français;
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français;
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays ou il a été obtenu;
  • les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’État d’infirmier et n’ayant pas été admis en 2ème année.

Une épreuve orale d’admission d’une durée de 20 minutes.